Data Literacy

Je vous propose de partager mon intérêt pour l’activité « Data et l’intelligence artificielle ».

La Commission Européenne a publié le 21 Avril le projet de Règlement Européen sur l’Intelligence artificielle. (Artificial intelligence Act).

Ce projet de Règlement va fixer le cadre de toute l’activité « Technologies Et Data » puisqu’il sera complété par la refonte de la Directive 2006/42CE du Parlement Européen et du Conseil du 17 Mai 2006 relative aux machines.

Le but de ces 2 textes est de couvrir de manière transversale toute la réglementation à appliquer afin de « renforcer la confiance dans les technologies numériques » en fournissant une sécurité juridique notamment dans le champ d’application de la réglementation et des définitions.

J’ai conçu cet index lexical que je me propose d’animer régulièrement à votre attention au fur et à mesure de la construction définitive de ces 2 textes européens pour que nous progressions ensemble dans cette nécessaire appropriation de « notre nouvelle littérature » cette nouvelle frontière de notre quotidien numérique à conquérir chaque jour davantage : Bienvenue en « Data Literacy » !!!!!


A

Algorithme
L’arrêté du 27 juin 1989 relatif à l’enrichissement du vocabulaire de l’informatique définit l’algorithme comme : « l’étude de la résolution de problèmes par la mise en œuvre de suite d’opérations élémentaires selon un processus défini aboutissant à une solution ».L’algorithme met en œuvre des procédures mathématiques ou méthodes de calcul pour arriver à un résultat.S’agissant d’un « principe de calcul » le droit considère que l’algorithme appartient au domaine des idées et n’est pas protégeable en soi par le droit d’auteur.Si l’algorithme est intégré dans un logiciel il peut prétendre à une protection par le droit d’auteur, ou bénéficier d’une protection indirecte, à certaines conditions et au cas par cas par le savoir-faire, et/ou une clause de confidentialité, et/ou une clause de secret des affaires.

Apprentissage automatique ou Machine Learning
Le vocabulaire de l’informatique dans son Arrêté du 9 décembre 2018 le définit comme : « Le processus par lequel un algorithme évalue et améliore ses performances sans l’intervention d’un programmeur, en répétant son exécution sur des jeux de données jusqu’à obtenir, de manière régulière, des résultats pertinents. »Ce système relève de l’intelligence artificielle il met en œuvre l’ensemble des techniques permettant l’apprentissage à partir de modèles de données.

API - Application Programming Interface
Application Programming Interface ou Interface de programmation, Solution Informatique ou porte d‘entrée à un modèle, produit ou application permettant de communiquer et d’échanger des services ou des données. Utilisée dans un environnement Web, l’API doit impérativement veiller à sécuriser les modalités d' échanges de flux de données et respecter le RGPD


D

Data Inférence
Techniques relevant de la Data Science à base de calculs statistiques pour établir des conclusions après observation de données (Cluster) de différentes catégories

Data Management
La démarche Data Management consiste à animer la gouvernane opérationnelle des données.Il s'agit d'organiser la stratégie de la collecte de la donnée en interne auprès des différents services de l'entreprise ou en externe auprès des tiers (fournisseurs,clients,partenaires).Cette démarche inclue aussi la nécessité après avoir intégré le fichier contenant les données d'en étudier le contenu et de réaliser les opérations de curation ou "nettoyage" des informations pour permettre d'abord le partage interne de la donnée entre les différents services , mais aussi pour préparer le travail du Data scientist qui prendra en charge une donnée nétoyer pour la constitution de ses modèles d'entrainement.

Data Science ou Science des données
Pour le vocabulaire de l’informatique dans son Arrêté du 9 mars 2021 la « Data science » est « La discipline qui fait appel à des méthodes statistiques, mathématique et informatique pour analyser des données, en particulier des mégadonnées afin d’en extraire toutes informations utiles ». Appartiennent à la data science toutes les techniques qui apprennent à partir des données comme par exemple le Machine Learning, le Deep Learning, la Datavisualisation, l’inférence statistique ou la Data inférence, le TDM ou « Data Mining », les graphes orientés acycliques attribués, etc.

Donnée Biométrique
Pour le RGPD article 4§14 une donnée Biométrique est une donnée à caractère personnel résultant d’un traitement technique spécifique relatives aux caractéristiques physiques, physiologiques ou comportementales d’une personne physique, qui permettent ou confirment son identification unique, telles que des images faciales ou des données dactyloscopiques.

Droits fondamentaux
Il s’agit des de l’ensemble des droits attachés à la personne humaine qui sont reconnus par la Charte européenne des Droits fondamentaux. Le projet de règlement Européeen sur la réglementation de l’intelligence Artificielle en Europe rappelle dans son préambule en §28, que cette notion de « Droits fondamentaux » sera très importante pour évaluer l’impact négatif causé par les systèmes d’intelligence artificielle sur ceux-ci et classer le système d’IA comme étant à « Haut risque ».Ces droits comprennent le droit à la dignité humaine, le respect de la vie privée et familiale, la protection des données à caractère personnel, la liberté d’expression et d’information, la liberté de réunion et d’association, la non-discrimination, la protection des consommateurs, les droits des travailleurs, les droits des personnes handicapées, le droit à un recours effectif est un procès équitable, les droits de la défense et la présomption d’innocence, le droit à une bonne administration. S’y rajoute les droits spécifiques consacrés par l’article 24 de la charte de l’union européenne et par la Convention des Nations unies relatives aux droits de l’enfant, l’obligation de prendre en considération les vulnérabilités des enfants et de leur fournir la protection et les soins nécessaires à leur bien-être. Et le droit fondamental à un niveau élevé de protection de l’environnement consacré par la charte est mis en œuvre dans les politiques de l’union devrait peu à peu être prise en compte lors de l’évaluation de la gravité des dommages qu’un système d’intelligence artificielle pourrait causer notamment en ce qui concerne la santé et la sécurité des personnes.


I

Intelligence Artificielle (IA)
Il n’y a pas actuellement de définition légale de l’intelligence artificielle, le comité ad hoc sur l’IA (CAHAI) qui travaille auprès du conseil de l’Europe à l’élaboration des futures normes réglementaires sur l’IA préconise dans son rapport des 21 et 22 septembres 2020 de ne pas réglementer la définition compte tenu du caractère évolutif des procédés technologiques et du développement de l’innovation.Le CDMSCI (comité directeur sur les médias et la société de l’information), suggère une définition a minima ou l’intelligence artificielle devrait se définir en regard de ce qui fait référence à des « processus automatisés de prise de décision ou à des systèmes basés sur des algorithmes ».

Intelligence artificielle faible
Le projet de règlement du Parlement européen et du conseil sur l’intelligence artificielle la définit néanmoins dans son article 3 (1) en la définissant comme un « système d’intelligence artificielle » c’est-à-dire un logiciel développé à l’aide d’une ou plusieurs des techniques et approches énumérées à l’annexe I du règlement et capable, pour un ensemble donné d’objectifs définis par l’homme, de générer des résultats tels que des contenus, des prédictions, des recommandations ou des décisions influençant les environnements avec lesquels ils interagissent.

Intelligence Artificielle forte
Si elle est possible un jour elle consisterait à utiliser des "machines" qui soient dotées d'une "conscience d'elle-même" avec la faculté de raisonner et d'avoir des émotions.Les cherceheurs en Data science considèrent que l'avènement de l'Intelligence artificielle forte reste dans l'instant un objectif à très long terme.


R

RGPD
règlement général sur la protection des données. Les principaux objectifs du RGPD sont d'accroître à la fois la protection des personnes concernées par un traitement de leurs données à caractère personnel et la responsabilisation des acteurs de ce traitement.

Reconnaissance faciale
La reconnaissance faciale est un traitement automatique d’images numériques contenant des visages d’individus pour une finalité d’identification, ou de vérification de ces individus en utilisant des modèles de visage. En cela le système utilise des données biométriques qui soumet le traitement à une réglementation particulière devant respecter le RGPD, la Vie privée et les Droits fondamentaux garantis par le droit de l’union européenne.


V

Vie Privée
Dans l’écosystème de l’utilisation des données et des données à caractère personnelle le concept de Vie Privée est une notion juridique très importante. Le projet de réglementation sur l’Intelligence Artificielle de la Commission européenne du 21 Avril 2021 précise que tout système d’Intelligence Artificielle traitant des données à caractère personnel devra respecter la Vie Privée qui s’entend comme : «  le droit d’un individu à être laissé seul et à contrôler les informations le concernant ». Ce droit à la vie privées est consacré par plusieurs textes soit la Déclaration universelle des droits de l’homme (article12), la Convention européenne des droits de l’homme (article 8), et la Charte Européenne des droits fondamentaux en ses articles 7 et 8.